À propos

La revue Histoire sociale / Social History est l’une des publications phares de la recherche socio-historique dans le monde. Elle s’intéresse à tous les phénomènes sociaux — culturels, politiques, économiques ou démographiques — sans restriction méthodologique, temporelle ou géographique.

Sur ce site web, vous trouverez notre contenu en libre accès. Les numéros des 12 derniers mois seront disponible qu’aux abonnés de la revue Histoire sociale / Social History sur Project Muse, sur ce site web et en version papier.

Histoire de la revue

Fondée en 1968, la revue Histoire sociale / Social History est devenue l’une des publications phares de la recherche socio-historique. Elle présente des articles, des notes de recherche, des comptes rendus de livres et d’autres textes contribuant au rayonnement de l’histoire sociale au Canada et à l’étranger. Histoire sociale s’intéresse à tous les phénomènes sociaux — culturels, politiques, économiques ou démographiques — sans restriction méthodologique, temporelle ou géographique. La revue accorde la priorité aux études qui intègrent explicitement plusieurs sous-domaines de l’histoire sociale et dont les sources, la méthode ou l’interprétation sont innovatrices.

Depuis plusieurs années, Histoire sociale / Social History publie des numéros spéciaux sur des sujets particuliers tels que « La vie de militantes et militants : mouvements sociaux, histoire orale et la biographie » (n° 108, octobre 2020), « Esclavage, mémoire et pouvoir : La France et ses anciennes colonies » (n° 107, mai 2020), « Les femmes et le travail aux XVIIIe et XIXe siècles » (n° 101, mai 2017), « L’Histoire du tourisme au Canada » (n° 99, juin 2016), « Les Perspectives canadiennes sur la Première Guerre Mondiale » (n° 94, juin 2014), « Nouveaux regards sur les communautés religieuses féminines au Canada » (n° 93, mai 2014) et « L’Amérique du Nord britannique à l’aune de la mondialisation » (n° 92, novembre 2013). Ces numéros spéciaux servent de compléments aux textes de chercheurs canadiens et étrangers que nous publions régulièrement. La revue contient également une importante section de comptes rendus critiques qui permet de prendre le pouls de la plus récente production scientifique dans le domaine.

Fondée par des historiens de l’Université d’Ottawa et de l’Université Carleton, Histoire sociale / Social History bénéficie actuellement de la collaboration de collègues de l’Université d’Ottawa et de l’Université York. La revue est publiée deux fois l’an, en mai et en novembre, grâce à l’aide financière des deux universités et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Conseil de direction

Codirecteurs

  • Laura Madakoro, Université Carleton, Canada
  • Carolyn Podruchny, Université York, Canada

Rédactrices

  • Magda Fahrni, Université du Québec à Montréal, Canada
  • Michele A. Johnson, Université York, Canada
  • Jennifer A. Stephen, Université York, Canada

Rédacteurs des comptes rendus

  • Forrest Pass, Musées de la ville d’Ottawa, Canada

Trésorier

  • Serge Durflinger, Université d’Ottawa, Canada

Comité consultatif

  • Marie-Pierre Arrizabalaga, Université de Cergy-Pontoise, France
  • Marise Bachand, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada
  • Louise Bienvenue, Université de Sherbrooke, Canada
  • Keith Thor Carlson, Université du Saskatchewan, Canada
  • Colin M. Coates, Université York, Canada
  • Gordon Darroch, Université York, Canada
  • Audra A. Diptée, Université Carleton, Canada
  • Gerhard Ens, Université de l’Alberta, Canada
  • Karen Flynn, Université de l’Illinois, Urbana-Champaign, États-Unis
  • Jean-Philippe Garneau, Université du Québec à Montréal, Canada
  • Brian Gettler, Université de Toronto, Canada
  • Steven High, Université Concordia, Canada
  • Dirk Hoerder, Université de Salzburg, Austria
  • Ollivier Hubert, Université de Montréal, Canada
  • Serge Jaumain, Université libre de Bruxelles, Belgique
  • Sonya Lipsett-Rivera, Université Carleton, Canada
  • Royden Loewen, Université de Winnipeg, Canada
  • Mary Jane Logan McCallum, Université de Winnipeg, Canada
  • Jeffrey L. McNairn, Université Queen’s, Canada
  • Mercedes Pricto, Faculté latino-américaine des sciences sociales, Ecuador
  • John G. Reid, Université Saint Mary’s, Canada
  • Anthony Steinhoff, Université du Québec à Montréal, Canada
  • Shurlee Swain, Université catholique australienne, Australia
  • Laurent Turcot, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Rédacteur en chef

  • Emmanuel Hogg, PhD

Adjointe

  • Danika Gourgon

Stagiaire

  • Alex Verret

Politiques éditoriales

Énoncé de mission

La revue Histoire sociale publie des articles, des notes de recherche, des comptes rendus ainsi que d’autres textes contribuant à l’histoire sociale au Canada et ailleurs. Tous les genres de phénomènes sociaux d’ordre culturel, politique, économique ou démographique intéressent la revue, sans restriction méthodologique, temporelle ou spatiale. Elle accorde la priorité aux études intégrant explicitement plusieurs sous-domaines de l’histoire sociale et dont les sources, la méthode ou l’interprétation sont innovatrices. Les auteurs sont seuls responsables du contenu de leurs articles ou comptes rendus.

Processus d’évaluation par les pairs

La soumission sera transmise aux co-rédacteurs afin d’évaluer si elle répond aux objectifs et à la portée de la revue et si elle mérite d’être envoyée pour une évaluation par les pairs. Tous les articles sont examinés par au moins deux lecteurs externes ; les notes de recherche sont examinées par au moins un lecteur externe. Le processus d’examen est entièrement anonyme, de sorte que ni les auteurs ni les examinateurs ne doivent connaître l’identité de l’autre. Ce processus prend en moyenne quatre mois.

Autoarchivage par les auteurs

Les auteurs sont priés de ne pas déposer de contenu publié par Histoire sociale / Social History dans des dépôts institutionnels. Ils sont plutôt priés de créer un lien vers le matériel en libre accès de la revue sur le site de l’OJS.

Libre accès décalé

Le contenu de cette revue sera disponible en accès libre 12 mois après la publication d’un numéro.

Critères d’évaluations

Les soumissions sont évaluées selon les critères suivants :

  • Qualité et originalité de la recherche et des arguments (contenu);
  • Qualité de la présentation et de l’écriture (forme);
  • Pertinence de publier l’article dans Histoire sociale / Social History.

Commanditaires

Éditeur

Les Publications Histoire sociale / Social History Inc.

Sources de financement